AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Débat] Homéopathie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SemynonA
EE aa


Messages : 820
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 31
Localisation : 44

MessageSujet: [Débat] Homéopathie   Lun 27 Aoû - 19:03

Rah ca me demange toutes les etudes menees sur l'homeopathie aucune ne mesure d'effets superieur a l'effet placebo.

Ca a le meme effet qu'une priere, si on y croit... pourquoi pas, mais ce n'est pas un medicament.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailstud.free.fr
ppal31
EE aa


Messages : 3994
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 21
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mar 28 Aoû - 11:06

Je pensais aussi que l'homéopathie ne fonctionnait que par effet placébo jusqu’à ce que j'en donne a mes lapins et que ça marche (et bien mieux que les antibios pour le coryza ^^)
Les animaux ne peuvent pas etre concernés par l'effet placébo donc je recommence a avoir confiance en l'homéopathie =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespetiteszeilles.wix.com/elevage-lapins-nains
Zouzou
Fan club
Fan club


Messages : 11605
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 32
Localisation : Les volcans Auvergnats

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mar 28 Aoû - 11:13

pareil je connais pas mal d'animaux differents soigner par homeopathie ... donc pourquoi pas ... pas pour tout tout le temps ...

apres c'est pareil certains véto le pratique donc sensibilisent leur "pateints" et d'autre pas du tout .. ça aide pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptitphilou
EE aa


Messages : 694
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 27
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mar 28 Aoû - 13:15

ce n'est pas un médicament non, puisque ça n'agit pas directement sur l'agent pathogène. L'homéopathie de mémoire est basée sur le même principe qu'un vaccin: ingérer en faible dose une substance qui simule la même attaque que l'agent pathogène, mais en moins puissant voir innofensif, pour stimuler le corps et l'inciter à se défendre lui même. Mais tellement de gens n'ont pas confiance en notre propre système immunitaire... l'homéopathie est une technique qui ne fonctionne que si elle est employée régulièrement, si l'organisme fonctionne avec, d'où les effets très limités quand on fait une étude avec un traitement occasionnel.

J'ai peur de dire des anneries là tout de suite, mais j'ai chez moi mes cours sur les différentes médecines alternatives, provenant de ma formation en agriculture bio. Si ça intéresse réellement des gens pour comprendre, on peut toujours faire un post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SemynonA
EE aa


Messages : 820
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 31
Localisation : 44

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mar 28 Aoû - 13:25

ppal31 a écrit:
Je pensais aussi que l'homéopathie ne fonctionnait que par effet placébo jusqu’à ce que j'en donne a mes lapins et que ça marche (et bien mieux que les antibios pour le coryza ^^)
Les animaux ne peuvent pas etre concernés par l'effet placébo donc je recommence a avoir confiance en l'homéopathie =)

Nan mais scientifiquement comment est ce que ca peut "marcher"? ca repose sur la loi de similitude (si tu as le tetanos une dose tres faible de ce qui t'a infecte te guerira) et la memoire de l'eau. Si encore je veux bien admettre le premier.. le second est absurde.

Je me souviens avoir lu pour se donner une ordre d'idee, une dilution 9CH correspondrait a verser 0,2g d'arsenic dans 2 lacs superieur...

Ce n'est pas vrai que les animaux ne sont pas concernes par l'effet placebo, d'autre part comment peux tu etre sur que c'est l'homeopathie qui a agit et ps simplement le temps? Parce que les affections qu'on traite par homeopathie ont toutes en commun d'etre curable naturellement.
Moi j'entends plein de mere donner de l'homeopathie a leur petit quand il a un rhume et dire que "ca l'a soigne". Ben moi je donne rien du tout a ma fille quand elle a un rhume et elle se soigne toujours toute seule. Comme un rhume dure entre 2 jours et une semaine va savoir si ca aurait dure plus longtemps sans l'homeopathie...

L'homeopathie ne repose que sur des temoignages, des experiences personnelles, mais faut bien realiser que c'est subjectif, et que les etudes menees sur un nombre de personne plus vaste n'ont rien donne de concret.

Si donner de l'homeopathie repose sur le fait que "au pire ca peut pas faire de mal" c'est la preuve que c'est inefficace, car tout principe ACTIF peut avoir un effet nefaste, c'est la base du principe actif.

Donc moi quand il y a rien a donner, je donne... rien, et ca marche tres bien! Devrais je faire breveter le "rien"? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailstud.free.fr
LandReveur
ee AA


Messages : 19
Date d'inscription : 07/07/2012
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mar 28 Aoû - 13:35

SemynonA a écrit:
Rah ca me demange toutes les etudes menees sur l'homeopathie aucune ne mesure d'effets superieur a l'effet placebo.

Ca a le meme effet qu'une priere, si on y croit... pourquoi pas, mais ce n'est pas un medicament.


mouais, placebo sur un cheval en colique, je ne vois pas vraiment....

Note quand meme que les molécules homéopathiques (la plus importante pharmacopée du monde soit dit en passant) sont testée en double aveugle sur des sujets sains (principe de similitude, enoncé par Hypocrate et repris par Hanmann, soigne les symptomes du sujet malade que le produit provoque sur un sujet sain)

Les tubes sont numérotés de façon aléatoire par un premier opérateur, qui note scrupuleusement ce qu'il fait, il mélange les tubes actifs et les placebos et les donnes en vrac a un second opérateur qui lui va les distribuer aux cobayes en bonne santé.
Les cobaye ne savent pas quelle molécule ils prennent, ni quel en sont les effets attendus; chacun note ce que la prise du médicament provoque comme symptômes (déjà avoir un placebo a ce niveau là il faut être trés fort), et c'est la compilation de ces symptômes (après nettoyage des symptômes parasites) qui permet de donner les application du médicament.
Normalement on homéopathie on ne soigne pas une maladie, mais les symptômes propre à un patient, et avec une seule molécule (obligation de bien faire le tour des symptômes et de ne retenir que les plus significatifs), mais c'est là le travail d'un homéopathe, et çà ne se fait pas en 10 minutes.
pour de la médecine d'urgence, ce qui nous intéresse ici, on a des grandes lignes, quitte à utiliser 2 molécules si besoin, attention à ne pas faire n'importe quoi, un mauvais médicament peut aggraver une situation.

Par contre les labos ne vont pas évidement dans le sens de l’homéopathie, ça ne coûte quasiment rien comme médecine, et en plus ça n'a pas d'effet secondaires indésirable, ne pas oublier que notre bonne santé n’intéresse absolument pas les lobby pharmaceutique, bien au contraire

Ceci étant posé, je n'oblige personne, je travaille comme ça sur mon élevage (20 équins, autant de bovins) avec d’excellent résultat et un veto qui ne passe que pour les visites obligatoire des bovins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pellegrines.com
ptitphilou
EE aa


Messages : 694
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 27
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mar 28 Aoû - 13:46

Alors toi qui élève ta fille au "rien", (comme moi je l'ai été), tu dois quand même bien comprendre qu'il est plus efficace de stimuler le corps pour l'inciter à se défendre lui même, que de passer son temps à taper sur le pathogène qui à taper sur des cellules saines au passage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SemynonA
EE aa


Messages : 820
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 31
Localisation : 44

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mar 28 Aoû - 14:48

ptitphilou a écrit:
Alors toi qui élève ta fille au "rien", (comme moi je l'ai été), tu dois quand même bien comprendre qu'il est plus efficace de stimuler le corps pour l'inciter à se défendre lui même, que de passer son temps à taper sur le pathogène qui à taper sur des cellules saines au passage...

Mais tout a fait, c'est le principe meme de ne rien donner quand ce n'est pas necessaire! Car stimuler le corps c'est tout simplement le laisser se defendre tout seul contre une infection.

D'ailleurs c'est le principe de la vaccination (et pourtant les pro-homeopathie et medecines douces etc... sont aussi anti-vaccination, cherchez l'erreur!).

Comment peut on stimuler un corps pour "l'inciter a se defendre lui meme"? Un corps sain n'a aucun besoin d'etre stimule pour se defendre, je ne me souviens pas dans mes cours d'immuno qu'on m'ai dit que la reaction immunitaire devait etre stimulee Laughing

Je ne suis pas du tout pour donner quoique ce soit quand ce n'est pas necessaire, le corps fait tres bien son travail quand on le laisse tranquille, les blessures, moi je mets rien quand elles sont belles, mettre des cremes peut avoir l'effet inverse de celui escompte, c'est un reservoir a bacterie pour l'animal qui vit en exterieur.


Citation :
Par contre les labos ne vont pas évidement dans le sens de l’homéopathie, ça ne coûte quasiment rien comme médecine, et en plus ça n'a pas d'effet secondaires indésirable, ne pas oublier que notre bonne santé n’intéresse absolument pas les lobby pharmaceutique, bien au contraire

C'est faux, deja l'homeopathie est tres cher pour le rapport cout/benefice et pour ce qu'elle est : des boules de sucre aspergees d'eau (avec un principe actif dilue a l'extreme donc cout ridicule).
Ensuite elle rapporte enormement (42Millions d'euros en 2011 de gain net!) aux laboratoires boiron et pierre fabre (actionnaire de boiron et l'un des 3 plus grands groupes pharmaceutiques francais).
Alors je sais pas si les lobbys pharmaceutiques s'interessent a notre sante, mais en tout cas ils s'interessent a l'homeopathie parce que ca rapporte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailstud.free.fr
ptitphilou
EE aa


Messages : 694
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 27
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mar 28 Aoû - 14:57

si il en a besoin dans la mesure ou c'est une question de seuil. le corps adapte sa défense en fonction du degré d'infection ou de maladie. En lui faisant croire qu'il est un peu plus infecté, on force le seuil, et dès le premier jour le corps combat l'infection comme si elle était déjà développée depuis plusieurs jours. On prends de vitesse le pathogène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Nora-
Admin
Admin


Messages : 2280
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 23
Localisation : Val-de-Marne

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mar 28 Aoû - 22:37

Sujet scinder, petit "débat" sur l'homéo mit à part, vous pouvez donc continuer ici à argumenter Wink

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - > < - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Fénomène des Agates
est à vendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shetland-des-agates.jimdo.com/
LandReveur
ee AA


Messages : 19
Date d'inscription : 07/07/2012
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mer 29 Aoû - 16:24

SemynonA a écrit:


Citation :
Par contre les labos ne vont pas évidement dans le sens de l’homéopathie, ça ne coûte quasiment rien comme médecine, et en plus ça n'a pas d'effet secondaires indésirable, ne pas oublier que notre bonne santé n’intéresse absolument pas les lobby pharmaceutique, bien au contraire

C'est faux, deja l'homeopathie est tres cher pour le rapport cout/benefice et pour ce qu'elle est : des boules de sucre aspergees d'eau (avec un principe actif dilue a l'extreme donc cout ridicule).
Ensuite elle rapporte enormement (42Millions d'euros en 2011 de gain net!) aux laboratoires boiron et pierre fabre (actionnaire de boiron et l'un des 3 plus grands groupes pharmaceutiques francais).
Alors je sais pas si les lobbys pharmaceutiques s'interessent a notre sante, mais en tout cas ils s'interessent a l'homeopathie parce que ca rapporte!

histoire de nous eclairer vraiment, aurais tu les chiffre de l'allopathie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pellegrines.com
SemynonA
EE aa


Messages : 820
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 31
Localisation : 44

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mer 29 Aoû - 17:47

ptitphilou a écrit:
si il en a besoin dans la mesure ou c'est une question de seuil. le corps adapte sa défense en fonction du degré d'infection ou de maladie. En lui faisant croire qu'il est un peu plus infecté, on force le seuil, et dès le premier jour le corps combat l'infection comme si elle était déjà développée depuis plusieurs jours. On prends de vitesse le pathogène...

Euh oui, c'est ce qu'on fait quand tu attrapes le tetanos par exemple.
Sauf que de 1. ca n'a d'interet que pour une affection grave 2. dans le cas de l'homeopathie ce n'est pas l'agent pathogene qu'on te donne! par exemple en cas de diarrhee on te donne un extrait d'une plante laxative... en quoi ca stimule la reponse immunitaire (qui rappellons le est ciblee)??

Tiens regarde par exemple, en cas de coliques Landreveur donne de l'aconitum napellus (dilution?) et de l'opium (30CH j'imagine?).
C'est quoi l'aconitum napellus (au passage ca fait plus serieux de conseiller une plante dont on sait ecrire le nom )? C'est une des plantes les plus toxiques d'europe, les symptomes qu'elle engendre ressemblent a ceux de la fievre (sueurs, nausees...) et elle est donc utilisee en homeopathie principalement contre les etats fievreux.
En quoi cela devrait aider la reponse immunitaire? ben je vois pas une seconde!

D'autre part je m'interroge pourquoi l'homeopathie qui joue sur les dosages (dilutions) contrairement a l'allopathie n'ajuste pas son dosage sur les animaux?

En gros selon la loi de similitude ce qui ferait du bien sur des coups de soleil ce serait un bain brulant ou se remettre au soleil , au final c'est une vieille pratique, quand tu avais de la fievre, on te mettait au chaud jusqu'a ce que la fievre tombe ou que tu meurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailstud.free.fr
ptitphilou
EE aa


Messages : 694
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 27
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Mer 29 Aoû - 18:09

SemynonA a écrit:
ptitphilou a écrit:
si il en a besoin dans la mesure ou c'est une question de seuil. le corps adapte sa défense en fonction du degré d'infection ou de maladie. En lui faisant croire qu'il est un peu plus infecté, on force le seuil, et dès le premier jour le corps combat l'infection comme si elle était déjà développée depuis plusieurs jours. On prends de vitesse le pathogène...

Euh oui, c'est ce qu'on fait quand tu attrapes le tetanos par exemple.
Sauf que de 1. ca n'a d'interet que pour une affection grave 2. dans le cas de l'homeopathie ce n'est pas l'agent pathogene qu'on te donne! par exemple en cas de diarrhee on te donne un extrait d'une plante laxative... en quoi ca stimule la reponse immunitaire (qui rappellons le est ciblee)??

Tiens regarde par exemple, en cas de coliques Landreveur donne de l'aconitum napellus (dilution?) et de l'opium (30CH j'imagine?).
C'est quoi l'aconitum napellus (au passage ca fait plus serieux de conseiller une plante dont on sait ecrire le nom )? C'est une des plantes les plus toxiques d'europe, les symptomes qu'elle engendre ressemblent a ceux de la fievre (sueurs, nausees...) et elle est donc utilisee en homeopathie principalement contre les etats fievreux.
En quoi cela devrait aider la reponse immunitaire? ben je vois pas une seconde!

D'autre part je m'interroge pourquoi l'homeopathie qui joue sur les dosages (dilutions) contrairement a l'allopathie n'ajuste pas son dosage sur les animaux?

En gros selon la loi de similitude ce qui ferait du bien sur des coups de soleil ce serait un bain brulant ou se remettre au soleil , au final c'est une vieille pratique, quand tu avais de la fievre, on te mettait au chaud jusqu'a ce que la fievre tombe ou que tu meurs.

je n'ai jamais dit qu'on donnait l'agent pathogène, j'ai dit qu'on lui faisant croire qu'il était infecté, en rendant justement les symptômes plus flagrants alors même qu'il n'y a pas plus d'agents pathogènes. Après je ne vais pas me répeter, pour moi la façon dont ça aide la réponse est une évidence, puisque la réponse immunitaire ne repose pas que sur la detection des agents eux même mais bien aussi sur la réaction aux symptôme. Et on part du principe qu'un symptôme, ça a une utilité. la diarhée à une utilité, la fièvre, puisque tu en parle, est une montée du corps en température qui lui permet de tuer une partie des agents pathogènes, donc c'est logique quand tu as de la fièvre, on se dise "ah tiens, il y a des agents à éliminer, on va aider le corps et entretenir cette chaleur avec des couvertures" . Les symptômes sont un moeyn de défense du corps, certe souvent désagréable pour nous, mais il ne le fait pas sans raison. ça me parait logique que renforcer ces symptômes, dans une limite raisonnable, aide le corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SemynonA
EE aa


Messages : 820
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 31
Localisation : 44

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Jeu 6 Sep - 13:36

Je repensais a cette discussion quand je suis tombee sur 2 chroniques de Martin Winckler, et je ne saurais etre plus claire et precise que lui donc je les copie ici :

Citation :
EST-IL POSSIBLE D’AVOIR UNE OPINION NUANCÉE SUR L’HOMEOPATHIE ? (10 janvier 2003)

Est-il possible d’avoir une opinion nuancée sur l’homéopathie ? Je ne sais pas, mais aujourd’hui je tente le coup.

Qu’est-ce que l’homéopathie ? C’est une théorie médicale inventée par un médecin allemand, Hahnemann, à la fin du XVIIIe siècle. Sa vision du monde, héritée de théories très anciennes, lui fit postuler que les maladies pouvaient être soignées par des substances provoquant les même symptômes qu’elles - d’où le nom : " homéo " qui veut dire semblable et " pathie ", maladie.

D’après la théorie de Hahnemann, si un patient souffrait de vomissements, un vomitif le soulagerait. S’il souffrait de fièvre, une substance pyrétique la ferait baisser. Pour que le traitement ne soit pas pire que le mal, Hahnemann diluait les substances qu’il avait répertoriées plusieurs dizaines ou centaines de fois, puis secouait la dilution pour lui redonner, pensait-il, ses effets thérapeutiques. Il croyait aussi que la personnalité des gens - et leur sensibilité aux maladies - répondait à des types qu’il nommait " Ignatia ", " Soufre ", " Pulsatilla ", et qui étaient aussi arbitraires que les types astrologiques.

Rappelons que Hahnemann vivait à la fin du XVIIIe siècle. Deux cents ans plus tard, toutes les sciences ont progressé dans leur compréhension du monde, mais pas la théorie de l’homéopathie. Seulement, aujourd’hui, scientifiquement parlant, cette théorie ne tient plus debout. La méthode diagnostique de Hahnemann est aussi obsolète que celle des médecins de Molière, et on sait qu’au-delà d’un certain nombre de dilutions, plus aucune molécule n’est présente dans l’eau qui sert à imprégner les granules homéopathiques.

En 1988, un chercheur à l’INSERM (Jacques Benveniste), affirme avoir montré l’effet d’une dilution homéopathique sur une culture cellulaire ; l’expérience ne sera jamais confirmée par d’autres équipes de chercheurs indépendants. Quant à l’hypothèse selon laquelle l’effet observé serait dû " au souvenir que l’eau de dilution aurait gardé de la substance "... sa confirmation aurait remis en cause rien moins que toute les notions contemporaines sur la physique de l’univers.

Malgré l’absence de preuves scientifiques, les médicaments homéopathiques sont-ils actifs ? Oui, bien sûr, leur efficacité est réelle : elle réside dans l’effet placebo dont j’ai parlé hier - et qui, je le répète est loin d’être négligeable. Beaucoup de maladies bénignes guérissent spontanément et des bonbons au miel, des siestes prolongées ou des granules homéopathiques aident à passer le cap des premiers jours. Ce qui fait le succès de l’homéopathie en France - où l’on consomme 80 % de la production mondiale - c’est que beaucoup apprécient son caractère sympathique- presque écologique - ainsi que l’aspect inoffensif des granules, qu’on peut prendre ou donner à ses enfants comme des bonbons et le temps que les homéopathes prennent, dit-on, pour écouter leurs patients.

Loin de moi l’idée de brocarder ceux qui recourent à l’homéopathie ou à n’importe quel placebo. Je voudrais seulement leur rappeler ceci : en France, pour commercialiser un médicament homéopathique, il n’est pas nécessaire de justifier de son contenu mais seulement de son mode de fabrication : la fameuse dilution hahnemanienne. Aucune instance officielle (et aucune association de consommateurs) ne contrôle ce que contiennent vraiment les granules que vous avalez...

Souvent soucieux de nature et de vérité, les utilisateurs de traitements homéopathiques ne devraient pas, pour autant, oublier ce simple fait : l’industrie pharmaceutique ne fait pas de philanthropie, mais du commerce. Son intérêt, c’est que vous gobiez ce qu’il vous vend. Sans vous poser de question. Et rien ne permet de penser que les sociétés fabriquant des médicaments homéopathiques soient différentes des autres.

Un des grands arguments de l'efficacite de l'homeopathie c'est qu'elle marche sur les animaux, et il explique tres bien pourquoi les animaux sont aussi sensibles a l'effet placebo (je rajouterais l'effet placebo est aussi dirige vers le soigneur, qui est plus a meme de constater une amelioration de l'etat de son animal quand il lui a donne quelque chose, d'autant plus s'il est certain de l'efficacite de ce medicament, l'homeopathie ne ferait elle pas plus de bien a celui qui l'administre que celui qui l'ingere?) :

Citation :
NOURRISSONS, ANIMAUX ET MALADES CHRONIQUES SONT-ILS SENSIBLES À L’EFFET PLACEBO ? (13 janvier 2003)

Depuis ma chronique de consacrée à l’homéopathie, des centaines d’auditeurs en colère ont appelé ou écrit en protestant. Pour eux, l’homéopathie étant efficace chez le nourrisson, chez l’animal, et dans des maladies chroniques, son activité ne peut pas se résumer à l’effet placebo. Ils se seraient épargnés la peine de m’écrire s’ils étaient mieux renseignés.

L’effet placebo existe bel et bien chez le nourrisson et chez l’animal. Car il ne résulte pas de la connaissance que nous avons du fonctionnement du médicament, mais des liens symboliques que le soigné (qu’il s’agisse d’un adulte, d’un nourrisson ou d’un animal domestique ou familier) entretient avec le soignant et la manière dont il perçoit le soin qu’on lui porte.

L’effet placebo est très marqué sur les symptômes de l’asthme, des allergies, des affections rhumatismales, des maladies de peau, des maladies inflammatoires de l’intestin, maladies chroniques toutes sensibles au stress - mais aussi à ce qui l’apaise. Et ce n’est pas nier la réalité de ces souffrances que de le dire, bien au contraire, mais affirmer que la dimension affective de ces maladies doit être respectée et prise en compte.

L’effet placebo n’est pas pour autant un phénomène magique ou mystique. De nombreux travaux en démontrent la réalité. À l’hôpital, lorsque l’infirmière prend la tension des patients, cette tension est plus basse que lorsque le médecin la prend. Pour une maladie et un traitement identiques, l’efficacité de la thérapeutique est bien plus grande lorsque le soignant adopte une attitude bienveillante, explicative et rassurante que lorsqu’il est froid, distant et peu sûr de lui - et ces différences sont liées à l’effet placebo.

Des enquêtes de marketing ont montré que pour les consommateurs, un même yaourt a meilleur goût dans un emballage bleu que dans un emballage marron. Quand on donne à des volontaires des comprimés contenant une substance placebo, sans effet pharmacologique (du sucre, par exemple) en leur demandant de noter ses effets indésirables, ces comprimés provoquent de l’irritation quand ils sont colorés en rouge et de la somnolence quand ils sont colorés en bleu.

Depuis quelques mois, les praticiens qui prescrivent des molécules génériques témoignent que leurs patients sont moins bien soulagés par le paracétamol vendu sous forme de " générique " qu’ils ne l’étaient auparavant par le Doliprane, alors qu’il s’agit de la même molécule chimique. Ce qui confirme ce que l’on savait déjà - à savoir que même le nom du médicament véhicule de l’effet placebo. Et, croyez moi, les responsables du marketing des laboratoires pharmaceutiques, eux, le savent depuis longtemps. (Le nom du " Viagra " aurait ainsi été choisi parce qu’il commence comme " Virilité " et finit comme " Niagara "...)

L’effet placebo est le résultat de la grande suggestibilité et de la grande sensibilité dont nous faisons tous preuve et il est pour le moins paradoxal que les patients qui revendiquent le plus fort l’écoute, la compréhension et la bienveillance de leur médecin - à savoir, les usagers de l’homéopathie - soient aussi ceux qui refusent le plus vivement d’admettre que l’effet placebo, effet éminemment bénéfique, agisse sur eux au travers d’une thérapeutique qu’ils ont sciemment choisie ! ! !

Certes, l’effet placebo est un phénomène encore mystérieux. Mais les mécanismes neurobiologiques complexes qu’il met en œuvre dans le cerveau en font une source de soulagement bien plus écologique et plus " naturelle " que n’importe quel médicament synthétique. Alors, affirmer que l’activité de l’homéopathie résulte de son effet placebo, ce n’est pas une insulte. Sauf peut-être pour les personnes qui, par manque d’information, mésestiment la part du psychisme et de l’effet placebo dans la maladie. Et sauf bien sûr, pour les médecins - homéopathes, allopathes, ou poilopathes - qui ne tiennent pas vraiment à ce que leurs patients deviennent adultes et relativisent la " puissance " de leurs prescriptions.

Quant aux laboratoires pharmaceutiques, eux, ils rigolent...

Extrait de : http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=101
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailstud.free.fr
ptitphilou
EE aa


Messages : 694
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 27
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Jeu 6 Sep - 23:06

Bon allez, je me convertis à la "placebopathie" alors Razz .

Non plus sérieusement, ces 2 articles sont vraiment intéressants. Personellement comme je l'ai dit avant, j'adhère au principe de reproduction des symptômes. En revanche, pas à la théorie de la mémoire de l'eau. Ce qui laisse mon opinion assez indécise encore, couplé au fait que je n'ai ni la mémoire ni la volonté suffisantes pour prendre n'importe quel traitement médical plus de 2 jours de suite Embarassed .

Et question, une fois du coup que tu vire les comprimés, en te répetant par exemple que c'était l'effet placebo et donc en essayant de te convaincre de te comporter comme si il y avait les médocs, l'effet est-il aussi efficace ? Je suis pas sure que ce soit très clair... Je m'intéresse au fait qu'il attache vraiment de l'importance à l'effet placebo, et c'est vrai que je n'aurai pas eu ni l'idée ni l'envie de ranger sous ce terme, souvent péjoratif, tout ce dont il parle et avec lesquels j'ai pourtant grande tendance à être d'accord. Donc je me dis, si en gros au lieu de prendre une gellule et de me dire "je vais mieux grâce à ma gellule", je ne prends rien et me dis "je vais mieux car je même si je n'ai rien pris j'ai la conviction que j'irai mieux, et cette conviction m'aidera donc à aller ENCORE mieux", ça marche ?
(j'ai l'impression d'être timbrée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SemynonA
EE aa


Messages : 820
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 31
Localisation : 44

MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Ven 7 Sep - 0:25

ptitphilou a écrit:
Bon allez, je me convertis à la "placebopathie" alors Razz .

Non plus sérieusement, ces 2 articles sont vraiment intéressants. Personellement comme je l'ai dit avant, j'adhère au principe de reproduction des symptômes. En revanche, pas à la théorie de la mémoire de l'eau. Ce qui laisse mon opinion assez indécise encore, couplé au fait que je n'ai ni la mémoire ni la volonté suffisantes pour prendre n'importe quel traitement médical plus de 2 jours de suite Embarassed .

Et question, une fois du coup que tu vire les comprimés, en te répetant par exemple que c'était l'effet placebo et donc en essayant de te convaincre de te comporter comme si il y avait les médocs, l'effet est-il aussi efficace ? Je suis pas sure que ce soit très clair... Je m'intéresse au fait qu'il attache vraiment de l'importance à l'effet placebo, et c'est vrai que je n'aurai pas eu ni l'idée ni l'envie de ranger sous ce terme, souvent péjoratif, tout ce dont il parle et avec lesquels j'ai pourtant grande tendance à être d'accord. Donc je me dis, si en gros au lieu de prendre une gellule et de me dire "je vais mieux grâce à ma gellule", je ne prends rien et me dis "je vais mieux car je même si je n'ai rien pris j'ai la conviction que j'irai mieux, et cette conviction m'aidera donc à aller ENCORE mieux", ça marche ?
(j'ai l'impression d'être timbrée)

Ah bah non cocotte, ce serait de la placebotherapie, car en fait homeopathie, allopathie sont des termes inventes par le pere fondateur de l'homeopathie, qui veulent dire litteralement "meme maladie" (loi de similitude, on soigne le mal par le mal) et "differente maladie" (on traite avec autre chose) Razz

Alors je trouve ta question tres interessante! Comment profiter de l'effet placebo sans medicament? Mais tout simplement en considerant que tout peut etre un medicament, meme sans molecule active (car comme je l'ai deja dit moi ca me derange pas qu'on prenne de l'homeopathie tant qu'on me dit pas que c'est une science ou qu'il y a un principe actif dans la granule) sans perdre de vue la signification des mots.
On connait encore mal l'effet placebo, mais pour moi c'est tout simplement un nom pour la consolation. En effet quand tu as mal et qu'on te console (bisous sur le bobo, de l'attention, des mots doux, tout ce que tu veux) les endorphines que tu produis reduisent ta douleur.
Quand tu es malade et qu'on t'administre un medicament c'est une forme d'attention qui va aussi declencher une production d'endorphine. De plus il y a un renforcement positif (pouvoir de suggestion) encore plus fort chez l'adulte/celui qui y croit.
Il y a un autre facteur, le renforcement par l'experience infantile (ma theorie, donc ce n'est pas prouve, c'est juste ce que j'imagine), si quand tu etais petit tes parents te soignaient avec de l'homeopathie, des plantes ou t'emmenais chez un rebouteux toute pratique de ce genre que tu utiliseras adulte t'apportera un reconfort, et donc une production d'endorphine.
Regarde des photos de ton enfance qui te rappellent des souvenirs tres agreables, comment te sens tu? Apaise, heureux, bien? C'est ton effet placebo, c'est la madeleine de proust, en perpetuant des choses de notre enfance on s'offre une dose d'endorphine similaire a celle que l'on recevait parce que nos parents nous accordaient de l'attention.

Tiens par exemple voir une comedie au cinema est un placebo, en te faisant sourire, rire et ressentir des emotions positives tu as produit de l'endorphine et donc tu te sens plus en forme et tu combats mieux les maladies ou les douleurs!
Idem pour une cuillere de nutella, ou du sport (forte production d'endorphines pendant l'exercice physique, d'ou une addiction possible au sport!)...

L'effet placebo c'est se faire du bien, si des granules te font du bien alors certes pourquoi pas! Mais pour les animaux personnellement une bonne dose de caresses, de carottes, ou de jeux feront aussi bien l'affaire!

Mais scientifiquement dans une granule de machinchose 30CH il n'y a rien a part du sucre.
Donc oui c'est un buisness et c'est surtout ca qui me derange dans le fait d'adherer a l'homeopthie, financer un buisness qui repose sur... un mensonge.
Sans compter qu'on ne peut pas nier que l'homeopathie et l'utilisation qu'on en fait empeche certaines guerisons, parce que oui il y a des gens malveillants et tant qu'on nous laisse croire que l'homeopathie guerit, des gens pourraient mourir (et vont..) de ne pas avoir recu un vrai traitement.

Au final la conclusion serait quand il n'y a pas de traitement faites vous du bien! Et s'il y a un traitement, faites vous aussi du bien parce que ca aide aussi!

C'est pourquoi chez nous les calins, les caresses et tous les plaisirs sont distribues aussi largement que possible, car la production d'endorphine est la base meme du bien etre dans tous ses etats, mental, physique et meme spirituel si ca nous chante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailstud.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Débat] Homéopathie   Aujourd'hui à 2:12

Revenir en haut Aller en bas
 
[Débat] Homéopathie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A partir de combien de temps peut-on diminuer l'homéopathie ?
» help pour conseils homéopathie: mes chats sont malades
» Homéopathie pour nos poissons
» L'homéopathie et le chien
» Soigner par homéopathie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum cheval génétique robe couleur: Palo, Grullo & co :: Pôle santé :: Soins-
Sauter vers: